Parabole au Théâtre Forum Meyrin

Mise en scène par le célèbre Peter Brook et sa collaboratrice Marie-Hélène Estienne, la pièce « The Prisoner » est au programme du Théâtre Forum Meyrin le vendredi 5 et le samedi 6 avril 2019. L’Agenda a assisté à la répétition générale, ouverte principalement aux étudiant∙e∙s de l’Université de Genève, et a eu l’occasion d’échanger de quelques mots avec l’équipe de création à la fin de la pièce.

Texte: Margarita Makarova

— Vous voyez bien les acteurs?
— Oui. À un moment donné, le personnage principal se met sur le bord de la scène et on le voit tout près.

Photo: Simon Annand

Ayant retenu son souffle dès la première minute, sans produire un bruit, le public, placé aux premiers rangs par Peter Brook lui-même, suit attentivement chaque mouvement des acteur∙trice∙s. C’est un échange réciproque, notamment lors d’une scène de plusieurs minutes illustrant une alternance des jours et des nuits. Mavuso, protagoniste et prisonnier, qui a tué son père, est assis en face de la prison, purgeant ainsi sa peine. Il fixe le public de son regard pensif, alors que les projecteurs s’allument et s’éteignent. La lumière éclaire la salle, et ses prisonniers se laissent observer par Mavuso. 

Peter Brook raconte l’histoire des trois acteurs au public

Dans son préambule à la répétition, l’auteur et metteur en scène nous raconte l’histoire de trois acteurs sur une île déserte, qui se mettaient tantôt à la place du public, tantôt à la place des artistes. En effet, l’inversement des rôles est au cœur de la représentation. Il se manifeste, d’ailleurs, non seulement au niveau de la forme, mais aussi du contenu. Une série de questions que Mavuso (et donc le spectateur∙trice) se pose(ent) sont relevées sur le site du Théâtre Forum Meyrin: « Comment une société choisit-elle ses normes? Certaines idées de la justice créent-elles de l’injustice? Comment vivre avec nos fautes? ». Néanmoins, il en reste d’autres, plus ou moins moralisatrices. Par exemple, l’emprisonnement aide-t-il à se déculpabiliser, ne fait-il que chasser les remords? L’Agenda vous invite à vous interroger grâce à ce spectacle parabolique et allégorique.

www.forum-meyrin.ch/spectacle/prisoner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s