Le gala Crème au Montreux Comedy Festival

La 29e édition du Montreux Comedy Festival avait lieu ce week-end dans la ville éponyme. Au programme: une pléiade d’humoristes confirmés ou débutants, francophones ou anglophones, du stand up, de l’humour absurde, des personnages, de la musique, de la danse et surtout du show. Ma passion pour le stand up m’a conduit à la soirée de gala Crème, présentée de surcroît par deux de mes humoristes préférés, Marina Rollman et Roman Frayssinet.

Texte: Yann Sánchez

Il y a un mois, mon fil d’actualité Instagram m’offrait la vision radieuse d’Emily Ratajkowski en tenue de femme des cavernes glamour pour célébrer Halloween et rendre hommage à un autre sex-symbol, Raquel Welch, dans un classique du cinéma d’aventure fantastique des sixties. C’est peu dire que l’algorithme de cette application connaît bien mes goûts cinématographiques et artistiques. Je dis ça car, dans la foulée, je suis tombé sur une série de vidéos hilarantes via le compte de la très talentueuse Marina Rollman. Marina, avec qui je partage mes origines helvètes, mon année de naissance et mon obsession pour la mannequin anglo-américaine d’origine polonaise. Ces mini vidéos en duo avec la nouvelle pépite du stand up francophone Roman Frayssinet étaient le teaser du gala Crème qui s’est joué ce samedi à l’Auditorium Stravinski à Montreux.

Un mois et quelques nouvelles vidéos plus tard, je fais le trajet Lausanne-Montreux pour assister en live à la suite de leur joute verbale sur les réseaux sociaux. En découvrant le line-up de la soirée, je me rends compte qu’on aurait pu la résumer comme un début de blague qu’on se racontait gamins, quelque chose comme: « C’est l’histoire d’un Belge, de deux Suisses, deux Canadiennes et six Français sur une scène (…) ». Mais si ces blagues étaient déjà légèrement douteuses à l’époque, il n’en sera rien ce soir car ce sont bel et bien des professionnels du rire qui sont venu performer. Le gala Crème se veut onctueux, savoureux et cosmopolite vous l’aurez compris. Me voilà donc assis dans la salle qui se remplit peu à peu, pendant que Monsieur Grégoire Furrer, fondateur du festival, nous adresse quelques mots doux. Tout n’est qu’amour et humour ce soir.

Tout le monde est en place, le show peut commencer. Les deux hôtes du gala viennent nous présenter la soirée et nous rappeler la chance que nous avons d’être ici à écouter des blagues et rigoler alors que nous pourrions être ailleurs à exercer une autre activité complètement éclatée comme dirait Roman, la vaisselle par exemple. Je retrouve vite le schéma humoristique utilisé dans la bande-annonce et leur joyeuse complicité. La soirée commence bien. Toutes et tous feront un passage d’environ dix minutes tantôt sur des thématiques classiques telles que le sexe, la vie de couple, le racisme, l’alcool et les drogues, tantôt sur des thèmes plus absurdes comme les dauphins violeurs, le régime fémi-nazi, la prononciation du mot tabouret en anglais ou encore le suicide chez les félins. Entre les passages, nous assistons à des scénettes tout aussi absurdes et loufoques entre les deux animateurs d’un soir. De l’interview surréaliste du clitoris, personnifié par Baptiste Lecaplain, en passant par les tenues cocasses des deux co-animateurs, je me régale.

Deux heures de sketchs, une multitude de rires et une chorale de gospel plus tard, j’attends déjà avec impatience le 30e anniversaire du festival l’année prochaine.

www.montreuxcomedy.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s