Geneva Camerata – Les sons de l’Arc-en-Ciel

Jeudi 20 septembre, sous une chaleur étouffante, les 40 musiciens du Geneva Camerata, appréciés pour leur professionnalisme, prennent place dans le somptueux Bâtiment des Forces Motrices, ébloui par les sons de l’arc-en-ciel.

Texte: Jenny Raymonde

Sans fausse note, le concert entame sa première partie avec « Hippolyte et Aricie » de Jean-Philippe Rameau, dont les sons mélodieux nous plongent dans un univers lointain de roi, de royaume et de chevalier.

La première invitée, la soprano Patricia Petibon, admirée pour sa voix et son énergie, nous donne une version d’elle en italien et en français. Applaudie par la foule, elle n’hésite pas à s’exprimer sur la signification et le sens des paroles de ses choix de chansons. Elle nous parle avec le cœur, pièce maîtresse de l’amour et du bonheur.

Après un petit entracte, un cygne majestueux, Isabelle Adjani rentre en scène. Accompagnée par l’orchestre, elle nous conte les aventures d’Ismène, la sœur d’Antigone, dans poème adapté du mythe grec où tout est question de faire la part des choses entre le bien et le mal. Cette dualité est omniprésente tout le long de son récit. On regrette qu’elle n’ait pas appris son texte par cœur, pour insuffler plus de vie à son homologue.

La dernière partie sera entièrement musicale, et clôturera ce premier concert de saison du Geneva Camerata.

Sauvages, prestigieux ou magiques; découvrez tous les concerts à venir! www.genevacamerata.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s