Boris Vian au Loup: On est là pour y (re)prendre plaisir!

Deux ans après sa première, le cabaret hommage à Boris Vian réinvestit ces jours le Théâtre du Loup, à Genève. La fête continuera jusqu’au 4 mars.

Photo: Elisa Larvego

Petit cocktail de bienvenue pour les quelques fortunés attablés au premier rang, un standard de jazz interprété par Boris Vian et ses frères en guise d’introduction et « boum! » La formation n’a pas une « pinute à merdre » : le be bop et Une bonne paire de claques réveillent le public et donnent le ton pour la suite, une immersion de 1h50 dans cet univers de contrepèteries, de burlesque et de paroles cinglantes à travers vingt chansons du jazzman aux mille casquettes.

Loin des caves enfumées du Saint-Germain-des-Prés des années 50, le cabaret pensé par Eric Jeanmonod apporte des touches actuelles à des morceaux qui, à nos oreilles contemporaines, pourraient déranger. Fais-moi mal, Johnny prend ainsi un air effronté à la voix de Céline Frey (alias Lyn M) et aux arrangements de Simon Aeschimann.  Et ce, tout en gardant l’esprit swing et rock.

Sont remarquables aussi, en même temps, leurs versions de morceaux beaucoup plus atemporels: le percussionniste Sylvain Fournier et Jocelyne Rudasigwa à la contrebasse émeuvent la salle avec un Déserteur poignant, puis mordant dans sa deuxième version, introduite par Aeschimann et le crooner Ernie Odoom grimés en punks. Une mise en scène mettant en évidence l’antimilitarisme latent de la chanson, qui n’avait d’ailleurs pas séduit tous les publiques à sa sortie, en pleine guerre d’Algérie. Aujourd’hui, l’ensemble de la salle est conquis. Il s’agit des presque seuls instants de quiétude pour une audience qui chantonne, applaudit, sautille et en redemande du début à la fin. 

www.theatreduloup.ch

Texte: Samanta Palacios

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s