Lorsque la pluie s’invite au Paléo, c’est du sérieux

La pluie n’aura pas empêché le public de se rendre en masse au Paléo. Bien lui en a pris, car c’est une palette d’artistes d’horizons différents qui s’est produite en ce jour si boueux.

Texte : Evelyn Sequeira

Vendredi, l’invité d’honneur du festival était la pluie! À vrai dire, un Paléo sans pluie ce n’est pas vraiment un Paléo. Tout commençait pourtant si bien: ceux arrivés assez tôt ont juste eu le temps de savourer leur premier repas de la soirée (oui car il y en a plusieurs, sinon ça ne serait pas non plus un vrai Paléo!) avant que le déluge ne commence aux alentours de 19h30. Et là c’est le drame. Entre les festivaliers-ères qui tentent de s’abriter sous la tente la plus proche, ceux qui se battent pour avoir les dernières pèlerines des stands Mobilière, Migros ou Cardinal, et ceux qui, au fond n’en n’ont rien à faire et préfèrent danser sous la pluie, il y en a pour tous les goûts! Et des goûts musicaux il y en a aussi eu ce vendredi 21 juillet.

Jalen N’Gonda. Photo: L.Mottet.

À commencer par Camille, qui a malheureusement dû subir les conséquences de la pluie. Se produisant aux Arches, la chanteuse française n’aura pas réussi à attirer une foule très nombreuse. Elle réussira cependant à transmettre son énergie débordante aux courageux venus la voir. Du côté du Club Tent, c’est une toute autre histoire, où la pluie aura profité à Jalen N’Gonda qui verra son concert sous tente rempli de monde. Bien que la plupart des festivaliers se trouvaient probablement là pour échapper à l’averse, ils ont (je l’espère) pu découvrir un artiste immensément talentueux de la scène soul et R’n’B qui aura presque réussi à nous faire oublier la pluie.

Black M. Photo: B. Soula.

Du côté de la Grande Scène, c’est au tour de Black M de nous faire danser sous la pluie. Pari réussi! Le rappeur français de 32 ans a su jouer avec son public, qui a suivi au pas les instructions données: on saute de plus en plus haut pendant ses chansons et on participe à la compétition du qui criera le plus fort entre le côté droit et le côté gauche du public (c’est côté gauche qui a gagné si jamais). Black M nous a transporté dans son monde animé le temps que la pluie ne s’arrête.

Il est alors enfin temps d’enlever nos pèlerines car l’averse ne reviendra pas; c’est l’application météo suisse qui nous le dit et on veut y croire! La Plaine de l’Asse s’est transformée en marécage boueux et on plaint ceux qui ont laissé leurs bottes de pluie à la maison. On recommence à se déplacer vers la Grande Scène car c’est au tour de Macklemore & Ryan Lewis d’arriver. Assurant un show énergique, Macklemore nous annonce qu’il ne leur reste plus que deux concerts avant la fin de la tournée du duo, on se sent tout de suite privilégié de partager ces derniers instants avec lui. Après avoir interprété son premier hit «Thrift Shop», Macklemore s’en prend à Donald Trump en demandant au public de crier haut et fort « F*** Donald Trump » avant d’enchaîner avec «Same Love», chanson célébrant et soutenant le mariage entre les personnes de même sexe.

Mackelmore & Ryan Lewis. Photo: L. Mottet.

C’est sur «Can’t Hold Us» que le public se laissera emporter en chantant à tue-tête son célèbre refrain. Enfin, le duo terminera son set d’une manière comique, où Macklemore vêtu d’une cape pailletée et d’une perruque blonde interprétera «And We Danced». Et danser, c’est exactement ce que l’on aura fait durant cette quatrième journée du Paléo! Il est maintenant temps d’aller nettoyer nos bottes pleines de boues et de se faufiler dans notre lit, bien au chaud.

 

Le mini micro-troittoir : Laura, 26 ans, novice du Paléo
  • Il paraît que c’est ton premier Paléo? «Oui, c’est la première fois que je viens.»
  • Quel était le concert que tu ne voulais vraiment pas louper? «Tryo. C’est le concert que j’ai préféré, on aurait pu tenir toute la soirée avec eux.»
  • Est-ce qu’il y a d’autres concerts qui t’ont marqués? «À la Ruche j’ai vu Zygos Brass Band, au top!»
  • Quels étaient les concerts dont tu t’en fichais? «Justice, j’en avais absolument rien à foutre.»
  • Est-ce que tu as fais des découvertes musicales ou autre? «Oui plein, dont justement Zygos Brass Band. Ils repassent d’ailleurs, ils faut aller les voir.»
  • Est-ce-que cette première fois t’a donné envie de revenir? «Oui je reviendrai, c’est sûr.»
  • Un truc à ajouter? «À l’année prochaine Paléo!»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s