L’histoire autrement, « de la caricature à l’affiche, 1850-1918 »

image-expoCabu, Wolinski… Ces noms sonnent familiers à nos oreilles. Ces célèbres caricaturistes des temps modernes descendent d’une longue lignée d’artistes touche-à-tout. Du 5 novembre 2016 au 8 janvier 2017, le Palais Lumière d’Évian met à l’honneur les dessinateurs de presse de 1850 à 1918.

Le début du XXème siècle marque la fin d’une génération. Toulouse-Lautrec, Chéret et autres affichistes de renom se retirent de la scène publique. Alors que les parisiens s’étaient habitués à voir les affiches de ces hommes célèbres placardées sur tous les murs, on pourrait penser que l’art de l’affiche a décliné à ce moment-là. Ce serait bien sous-estimer les dessinateurs de presse qui s’emparent alors de ce secteur laissé à l’abandon. Repérée pour sa plume acerbe, une nouvelle génération prend le relais et renouvelle le genre.

« De la caricature à l’affiche » n’offre donc pas seulement une sélection d’œuvres remarquables, aux couleurs intenses et aux traits acérés. Au travers des salles, on peut discerner une réelle évolution dans les techniques utilisées par les caricaturistes. Leur savoir-faire s’affine, s’orientant peu à peu vers l’affiche telle qu’on la connaît aujourd’hui.

L’Histoire joue aussi un rôle important dans la mutation de cet art. Dans un siècle préparant la première guerre mondiale, les scandales se succèdent, fournissant aux caricaturistes un matériel inespéré. Pourtant, cette période trouble amène son lot de problèmes et d’interrogations, qui sonnent étonnement actuels. Les questions de censure, d’autocensure apparaissent, influençant fortement le travail des artistes. Que peut-on dessiner, afficher ? Se moquer d’un souverain est-il acceptable ? Doit-on laisser la parole aux extrémistes ?

victor-lenepveu-journal-affiche-musee-des-horreurs-le-roi-des-porcs-emile-zola-n-4-1899_collections-du-musee-des-arts-decoratifs

Victor Lenepveu, Musée des Horreurs, Le roi des porcs (Émile Zola), 1899

De la caricature politique à la publicité, ces affiches invitent à un véritable voyage dans le temps.
En déambulant dans les salles, on s’indigne face aux affiches caricaturant Dreyfus et ses soutiens lors de la célèbre affaire du même nom. On rira des panneaux publicitaires aux slogans osés, avant de trouver au détour d’un couloir, des affiches d’état réclamant à la population française de l’argent pour financer l’effort de guerre. Au grès des années et des évolutions politiques, les affiches se transforment. La libéralisation de la presse en 1881 offre une plus grande liberté aux dessinateurs, alors que l’arrivée de la guerre voit l’augmentation de la caricature nationaliste. Une occasion inédite de percevoir l’Histoire au travers des yeux de ses contemporains.

 

ogalop-affiche-le-coup-de-la-semelle-michelin-1905_lithographie-couleur-1585-x-1195-cm_collections-du-musee-des-arts-decoratifs

O’Galop, Le coup de la semelle Michelin, 1905

 

Le Palais Lumière d’Évian vous propose ainsi de (re)découvrir de véritables œuvres, autrefois collées dans chaque coin de rue. Aujourd’hui sous verre et exposées au milieu de murs aux couleurs vives, ces œuvres détonnent. Esthétiquement parlant, l’exposition offre une vaste collection de dessins provenant d’auteurs différents, tous plus beaux les uns que les autres et mis en valeur par un choix de présentation judicieux. En dehors des affiches, le musée propose également un échantillonnage d’albums des dessinateurs, ainsi que différents films les présentant.



On ne peut donc que vous conseiller d’aller jeter un œil à cette exposition originale, qui saura satisfaire les goûts les plus éclectiques. Du féru d’histoire à l’amateur de belles images, chacun trouvera de quoi étancher sa curiosité.

Plus d’informations sur http://www.ville-evian.fr.

Texte : Maud Marchal Dombrat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s