Un dimanche soir à Label Suisse

Label Suisse, c’est ce festival de musique 100% helvétique qui a lieu tous les deux ans dans la capitale vaudoise. Vu la météo de ce week-end des 17 et 18 septembre, je repousse ma sortie culturelle lausannoise jusqu’au dimanche soir. Les concerts se déroulent sur plusieurs sites tout autour de la place de l’Europe, au bout du quartier du Flon. 

© Alex Simha

LiA © Alex Simha

1ère étape, à 18h00 : LiA. Comme son nom ne l’indique pas, il s’agit d’un chanteur jurassien de vingt-cinq ans tout droit descendu des Franches-Montagnes. Entouré de trois musiciens, il nous sert une pop un peu rock et par moments carrément planante. Sympa, frais, le groupe enchaîne plusieurs morceaux, jusqu’à interagir avec le public : « On nous a dit qu’on avait l’air vaudois, ça nous a vexé ! » Silence hésitant dans l’assemblée. « Mais on adore les Vaudois ! », rassure le chanteur-leader. Le public acclame. Encore un morceau, Les p’tits soleils, en référence au Café du Soleil de Saignelégier, qui a semble-t-il accueilli nombre de soirées de Félicien Donzé (vrai nom de LiA) et de ses acolytes. Même sans beaucoup d’accent, les paroles sentent bon le terroir romand. Devant la scène open-air de la place de l’Europe, la pluie ne diminue pas. « ça va, pas trop chiant ce temps ?, relance le leader. Nous, ça va bien ! », nous nargue-t-il dans son t-shirt noir, alors que nous sommes emmitouflés dans nos manteaux, parapluie à la main. Au moment de l’avant-dernière chanson, le groupe invite alors le public à se rapprocher de la scène, « pour créer de la chaleur humaine et contrer le mauvais temps ». Les spectateurs obtempèrent, sourire aux lèvres. Ce n’est pas quelques gouttes de pluie qui vont les empêcher de passer une bonne soirée ! Les Jurassiens semblent avoir conquis l’assemblée vaudoise.

On est quand même soulagés de constater sur le programme que le concert suivant se déroule dans la salle agréablement chauffée du D! Club. On n’est pas les seuls à s’y rendre un poil à l’avance pour sécher un tant soit peu, et l’espace se remplit rapidement et joyeusement. A l’affiche, Le Grand Pianoramax, pour moi inconnu au bataillon. Très ponctuellement, à 19h00, la scène se pare de faisceaux lumineux aux tons rouges et orangés. Un synthé aux notes stridentes mais bien agencées se mêle à une batterie délivrant un rythme dynamisant. On est pris dans une atmosphère électrique, stimulante, on se laisse emporter. Au deuxième morceau, le chanteur – Black Cracker – rejoint les deux musiciens (Leo Tardin et Dom Burkhalter) et les accompagne de textes aux consonances hip-hop en anglais, ce qui forme un ensemble assez inattendu mais pas déplaisant. Les morceaux se succèdent, tantôt à deux, tantôt à trois, jusqu’à essayer toutes les combinaisons. Le résultat est finalement assez éclectique.

Photo : SDR.

Le Grand Pianoramax. Photo : SDR.

On ne voit pas passer l’heure et se retrouve à nouveau sous la pluie, prenant un hot-dog au passage et courant écouter The Animen, sans doute l’une des têtes d’affiche de la soirée. Faut-il encore présenter ce groupe genevois (pardon, carougeois !), qui tourne dans toute l’Europe et dont le dernier album a été enregistré à Nashville, Tennessee, la patrie du rock’n’roll !? L’espace devant la scène est plein jusque sous les arches du Grand Pont, une multitude de parapluies colorés nous barrant souvent la vue. Quand le champ redevient libre, on peut voir les quatre membres du groupe se démener sur scène pour nous faire oublier le temps maussade et nous transmettre leur incroyable énergie, rapidement contagieuse ! Difficile de rester les bras croisés et les pieds statiques…

© loOrent.com

The Animen © loOrent.com

Un joli bout de soirée donc, on en regretterait presque de ne pas y être venu plus tôt dans le week-end ! Pour rappel, cette manifestation est entièrement gratuite. Rendez-vous dans deux ans, pour d’autres découvertes et retrouvailles avec la musique helvétique sous toutes ses formes !

Texte : Stéphanie de Roguin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s