20 ans après

Beau moment de théâtre au Château de Coppet: pour sa deuxième soirée, le festival Autour de Madame de Staël (13- 17 juin) offrait à son public la magnifique pièce « Célimène et le Cardinal ».

« Puisque vous n’êtes point en des liens si doux,
Pour trouver tout en moi, comme moi tout en vous,
Allez, je vous refuse, et ce sensible outrage,
De vos indignes fers, pour jamais me dégage. »

C’est sur ses vers que l’Alceste de Molière quitte la coquette Célimène à la fin du Misanthrope. Blessé dans son amour propre, il renonce à cet amour « pour jamais ». Si l’on en croit « Célimène et le Cardinal », cette résignation est plus facile à dire qu’à faire…

STA1

Créée en 1992, cette pièce raconte les retrouvailles entre les deux anciens amants après vingt ans de séparation. Jacques Rampal imagine, en alexandrins et dans une langue élégante, Alceste revenu de son désert et devenu cardinal, tandis que Célimène a quitté la cour en se mariant pour la seconde fois avec un bourgeois dont elle a eu quatre enfants.

Tout le sel de cette rencontre réside dans le choc des caractères diamétralement opposés. Rigide et sévère, investi d’une mission, le Cardinal Alceste croit devoir sauver Célimène de la damnation. Cette dernière n’a rien perdu ni de sa verve ni de son charme et s’amuse à prendre son Alceste en dérision. Les dialogues, souvent drôles, sont savoureux, portés par une mise en scène malicieuse signée Pascal Faber. On revit ainsi, au travers des joutes que se livrent les protagonistes, la transition entre les dix-septième et dix-huitième siècles et les interrogations que suscitent le renversement des valeurs de la noblesse.

Il faut surtout saluer le talent des deux comédiens. Gaëlle Billaut-Danno saisit avec beaucoup de subtilités toute les nuances d’une Célimène certes embourgeoisée mais qui reste totalement libre, tant de son corps que de ses opinions. Face à elle, Pierre Azema dépeint l’ambiguïté de l’homme d’Église en présence d’un ancien amour, qui le charme et l’exaspère toujours.

Texte: Marie-Sophie Péclard

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s