Le Caribana se dévoile

5 jours, 2 scènes principales, et plus de 45 artistes qui arrivent des quatre coins du monde au bord du Léman à l’occasion du prochain Festival Caribana. Du reggae au hard rock, en passant par le soul-pop, l’électro et le blues, le programme compte satisfaire toute soif musicale.   

Dans deux mois et quelques semaines le Port de Crans-près-Céligny s’animera comme chaque année avec la venue du Festival Caribana (1-5 juin), dont les invités ont été dévoilés hier soir lors de la conférence de presse au Musée du Léman de Nyon. Si en tête d’affiche on trouve des artistes à renommée internationale tels que James Bay (« Hold back the river »), Amy Macdonald (« This is the life »), The Kooks (« She moves in her own way »), et James Morrison (« Please don’t stop the rain »), le comité artistique se dit très fier de présenter une édition dont les artistes suisses représentent les deux tiers des invités. Mention particulière pour Yellow Teeth, pseudo du valaisan Tiziano Zandonella, qui s’exhibera sur la Grande Scène pour le concert d’ouverture, juste avant la pétillante écossaise Amy. La liste continue avec Lost Frequencies (« Reality ») déjà invité au dernier Montreux Festival, le groupe suisse Kadebostany (« Castle in the snow ») avec leur pop électro aux sons de fanfare, et l’irlandais Foy Vance (« Joy of Nothing »). Côté chez nous, il y aura entre autres la lausannoise Emilie Zoé, les Worry Blast et leur hard rock valaisan, et le duo punk genevois The Chikita. Les noms des 25 DJs seront prochainement dévoilés sur le site internet de l’évènement.

Festival qui donne le la à la saison des concerts open air, le Caribana vient de passer le cap du quart de siècle, mais ne semble pas ressentir la fatigue liée à l’âge. Au contraire, des nouveautés s’intègrent à la formule bien réussie, comme un espace bar rénové et l’installation d’une terrasse panoramique tout tout près du bar des artistes pour offrir aux festivaliers des émotions inoubliables dans un cadre idyllique; pour y accéder il faudra cependant se munir de prélocs, disponibles dès le 24 mars. Pour renforcer son engagement en faveur de la sauvegarde de l’environnement, la direction du festival a présenté hier la collaboration avec l’Association pour la Sauvegarde du Léman, qui sera présente à l’intérieur du périmètre festivalier avec un stand de sensibilisation. Du côté musique électronique, le programme se mue en regroupant les artistes pour des soirées à thème, afin que chacun puisse trouver de quoi satisfaire ses envies.

 

5’000 prélocations ont déjà été vendues, on est au sprint final. Si quelques artistes parmi les plus de 45 noms à l’affiche vous tentent, vous avez encore la possibilité de vous intégrer aux presque 35’000 spectateurs qui chaque année se retrouvent au bord du lac pour des soirées de belle musique et bonne compagnie. La répartition détaillée des artistes sur les cinq journées de fête est disponible en ligne, où il est aussi encore possible de s’inscrire au DJ contest du dimanche conclusif.

Le Caribana est bien prêt, il n’attend que vous.

Texte: Céline Stegmüller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s