Pourrez-vous vous échapper?

Dans plusieurs villes de Suisse se développe une nouvelle sorte de divertissement : le jeu d’évasion grandeur nature, appelé Escape Game. A Lausanne, The Door propose plusieurs pièces aménagées en piège d’où vous pouvez tenter de vous libérer. Et ce n’est pas le seul!

 
Le principe de ces Escape Game ou Escape Room est particulièrement simple. Vous êtes enfermés dans une pièce et le but est de résoudre toutes les énigmes afin de vous échapper. Et tout ça, en soixante minutes seulement. Par groupe de deux à cinq personnes, il faut unir ses efforts pour parvenir à découvrir les indices, parce qu’au premier regard, lorsqu’on entre dans une de ces pièces, on se demande bien par où commencer…

 
C’est là que les cadenas prennent toute leur importance et que la recherche de clés devient une raison de vivre existentielle. Ces clés ne se trouvent pas sous les paillassons. À vous de vous mettre en quatre, et parfois par terre, pour les dénicher. Le plaisir que l’on ressent à avoir trouvé un indice, résolu un problème ou ouvert un cadenas, dépasse de loin celui que l’on éprouvait, quand enfant, nous cherchions des œufs à Pâques.
Rassurez-vous, si vous échouez, vous pourrez tout de même sortir… enfin seulement si le maître des lieux vous ouvre (ce qui est le cas généralement). Mais surtout, vous pourrez revenir tenter votre chance pour trouver la clé finale.

EspaceGame

La chambre transformée en Bunker post-apocalyptique

Le premier Escape Game à avoir ouvert ses portes en Suisse romande, c’est The Door, fondé par Alexei Konovalov dans l’immeuble de la Tour-Grise 6 à Lausanne en 2014. The Door propose deux pièces : Le Bunker numéro 7 et Save Mr Holmes. Chacune de ces pièces vous propulsent dans un autre monde. Pour le Bunker, vous vous retrouvez dans un univers post-apocalyptique, rappelant les décors de films de guerre… Dans Save Mr Holmes, le docteur Watson et ses amis (c’est-à-dire le groupe participant au jeu) sont enfermés par Moriarty dans un bureau muni d’objets insolites tels qu’une cage à oiseau. Le décor est pensé et travaillé avec soin jusqu’au bruit d’ambiance. Et quasiment tout dans ce décor est à soulever, tourner et retourner, si vous voulez en sortir. Quasiment tout, parce que les objets ou cadenas portant le mot STOP ne doivent pas être manipulés. Vous trouvez une bande-annonce pour les deux chambres sur leur site : http://www.thedoorgame.com/ . D’autres vidéo sont aussi disponibles, mais attention à ne pas vous gâcher le suspense!

EspaceGame (2)

La chambre où le Docteur Watson et ses amis sont enfermés par Moriarty

Les thèmes et les scénarii des pièces sont variables et n’ont de limite que dans l’imagination des maîtres des lieux. Après avoir été enfermée par Moriarty, menacée d’être gazée dans le Bunker, et empoisonnée dans le Labo à Cordast, près de Fribourg, j’ai hâte de découvrir ce que me réservent les autres Escape Games de Lausanne et de Genève (Hôtel Enigma, Trip Trap, Timescape, Escape Game Geneva, Secret Chamber ou ParaPark, il y a l’embarras du choix). Et vous? Pour reprendre les mots du maître de The Door : « Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie », mais quel plaisir de tenter de les élucider !
Retrouvez un échantillon des pièces-pièges sur : http://www.escapegamefrance.fr/live-escape-game-suisse/

Texte: Adélaïde Offner

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s