Montreux: Vevey!

En marge du Montreux Comedy Festival, L’Agenda a passé son dimanche au bord du lac… pour le nouveau spectacle du duo gémellaire Steeven et Christopher.

15h, Théâtre de Poche de la Grenette à Vevey. Cette petite cave accueillante en sous-sol attend la venue du duo découvert grâce à l’émission « On ne demande qu’à en rire », Steeven et Christopher. En France, en Belgique ou en Suisse, la scène est leur terrain de jeux et ils ont présenté depuis 2012 deux spectacles, « The Twin Men Show » et « Duos ». « Ni l’un ni l’autre » est un fondu de ces deux premiers spectacles, réécrits pour la fusion. Du rythme, de la vanne, de la générosité: voici ce qui fait le succès des deux frères. À côté de numéros très techniques (imitations, gestuelle coordonnée, danse), ils savent également improviser et faire participer le public. Refusant de se définir par un type d’humour, ils sautent allègrement du « jeu de mot à la con » à la satyre politique, sous leur regard toujours plein de fraîcheur. On est bluffé face au duo Jean-Pierre Bacri/Fabrice Luchini, attendri par l’extraordinaire récit de leurs neuf mois de collocation dans le ventre de leur mère, cueilli quand ils nous font revivre la scène du baptême du petit Simba du Roi Lion. Quant au rappel,  c’est un véritable exutoire: quand Sarkozy et Carla Bruni se demandent si « le changement c’est maintenant » sur la mélodie de « Quelqu’un m’a dit », le public reprend le refrain et même la chorégraphie (un beau bras d’honneur!).

Après la représentation, les jumeaux rencontrent leur public dans le foyer du théâtre. L’Agenda en profite pour leur poser deux doubles questions:

C’était la première fois que vous jouiez ce nouveau spectacle en « province », comment ça s’est passé?

Steeven et Christopher: On est très content, c’était la première fois qu’on exportait ce spectacle après l’avoir créé à Paris il y a deux mois. On voit qu’il est transposable à l’étranger parce qu’il y quand même  beaucoup de références françaises. En plus le théâtre a une très belle salle, c’est petit, chaleureux, avec un public très proche de nous, des tartes aux pommes…

Vous faites également beaucoup de références suisses…

Toujours! À chaque endroit où l’on va on essaie de s’informer, surtout à l’étranger. On a une affection particulière pour la Suisse parce qu’à chaque fois qu’on vient on apprend une nouvelle petite expression. Cela nous amuse beaucoup parce que les expressions sont très drôles, et cela permet de nous familiariser avec le public. « Tout de bon », « ça joue bien »… ça nous éclate! Et puis avec la Suisse, il y a une identité très locale, très attachée aux traditions. Ça nous amuse d’autant plus de jouer avec ça, de confondre par exemple le lac de Genève et le lac du Léman, parce qu’on sent que ce sont des choses que les gens prennent à coeur. Quand le public est vraiment impliqué, c’est plus drôle.

Si vous deviez choisir entre le fromage et le vin suisse, ce serait quoi?

On n’a pas vraiment eu l’occasion de goûter de grands crûs suisses, et en France on a déjà de très bons vins. Par contre on a mangé de bons fromages, avec du caractère mais pas trop affirmé… définitivement le fromage!

Quel est votre Disney préféré?

Le Roi Lion! Comme dans le spectacle!

Photo: MSP

Photo: MSP

Texte: Marie-Sophie Péclard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s