Les équations identitaires de Latifa Djerbi

Bousculé. Touché. Chahuté. Séduit.

Voici quelques adjectifs qui traversent l’esprit en quittant le théâtre de Saint Gervais. Derrière nous, au septième étage, Latifa Djerbi discute encore avec les spectateurs. C’est que, même après s’être dévoilée pendant une heure sur la scène intimiste de la salle Isidore Isou, Latifa continue d’interroger.

Énigme pour les autres et avant tout pour elle-même, Latifa est, pêle-mêle: comédienne, mathématicienne, maman, fille, tunisienne, femme… Toutes ses personnalités s’entremêlent et s’entrechoquent, faisant sa vie un bazar chaotique.

En quatorze équations, elle nous explique ce marasme, cataloguant les situations où elle ne se sent pas à sa place. Où elle « déborde ». Sur scène, cela se traduit par une énergie éclatante, excessive: elle bouge, elle crie, elle slame, elle danse, se roule par terre pour nettoyer la scène… Envoyant valser les conseils de son ami et accoucheur Jacques Livchine.  Qu’importe, Latifa prend du plaisir, ça se sent et surtout ça se transmet.

Photo: Isabelle Meister

Photo: Isabelle Meister

Ce qui passerait chez d’autres pour une crise d’égocentrisme  se traduit comme une performance unique et généreuse, un O.V.N.I.  qui ne laisse aucun spectateur indifférent. Pendant la représentation, les rires fusent: francs, timides, surpris, gênés… Toutes ces réactions différentes montrent à quel point l’expérience de Latifa Djerbi touche chacune des sensibilités intimes du public.

Le spectacle « L’improbable est possible, j’en suis la preuve vivante », à l’image de la protagoniste, est éclaté: un peu de liant et quelques respirations auraient certainement consolidé l’ensemble, mais ces maladresses contrôlées accentue aussi la tendresse du public,  et on pardonne assez vite. En quittant cet univers unique, il reste une impression tenace: la conscience aigüe de sa propre singularité. Merci Latifa Djerbi.

Texte: Marie-Sophie Péclard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s