Danse, BD & cinéma

Le Théâtre du Jorat craque sous le poids des spectateurs, venus nombreux ce soir du 6 juin. Entre danse et acrobatie, Comix nous rappelle en enfance. On y croise le monde de la bande dessinée, les techniques du cinéma – le « vrai », celui dont les montages se réalisent en chair et en carton.

Comix, c’est une série de tableaux illusionnistes, plus fous les uns que les autres. Les acrobates en costume se mêlent aux porteurs, tout de noir vêtus. Les personnages s’envolent, nagent, donnent vie aux héros de Hergé et s’animent aux notes de Mancini.
Comix, c’est aussi un petit bijou de technique et de mise en scène. Les danseurs évoluent au sol, produisant à plat une chorégraphie projetée au mur. Les jeux de lumière permettent aux artistes mille facéties, emmenant le public dans l’univers de tous les possibles. Un spectacle indescriptible, surprenant et charmant, qui a su enchanter la Grange Sublime jusqu’au bout du rêve.

Texte: Ophélie Thouanel

moon_slide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s