« L’Enseigneur », Théâtre le Poche, le 14 juin 2014

« On l’a châtré, le prof n’est plus un être humain. »

Voici le mois de juin et, contrairement aux écoles, la salle de spectacle est comble. C’est la fin de l’année scolaire, l’occasion de revenir sur les aléas du métier de professeur. Ou plutôt, il s’agit d’observer l’évolution d’un « prof », ce « monstre » issu de mai 68. L’exemple donné est celui d’un passionné de littérature, désireux de transmettre son savoir à ses élèves.

Photo: Nicolas Golovtchiner

 

Mais tandis que lui voudrait être accueilli par des applaudissements silencieux, suivis d’un pieux recueillement, eux « se taisent » et « se tassent ». Pis, alors qu’il espère la reconnaissance dévolue à Dieu, on se moque vertement de lui. Ses collègues et le directeur lui-même lui conseillent d’appréhender différemment les choses, ce dernier proposant de remplacer les sorties au théâtre par de la lecture de bandes dessinées !

Poussé à bout, le professeur commet « un geste déplacé », acte désespéré dont la cause est « une maladie professionnelle ». Il ne pouvait plus supporter de se rendre jour après jour dans cette sorte de zoo peuplé d’étranges animaux : une classe de terminale. Au sortir de son aventure, son plus grand souhait est finalement exaucé, puisqu’il se retrouve devant un « vrai public ».

Patrick Lapp est celui qui interprète ce personnage, déroulant devant nous les affres de sa charge. Dans son costume de velours, il transpire le labeur de cette fonction, qu’il anime admirablement malgré les quelques imperfections du texte. Le décor quant à lui, tout comme le sont les jeux de lumières, reste minimaliste ou simpliste, selon le point de vue. En effet, deux chaises et un bureau placés dans une scène à la couleur de charbon composent, en tout et pour tout, les accessoires mis à la disposition de l’acteur.

Enseignant(e)s en service ou à la retraite, aussi bien qu’élèves d’hier et d’aujourd’hui, se reconnaîtront au travers des récits de L’Enseigneur, qui sera encore joué au Théâtre Le Poche jusqu’ au 19 juin.

Texte: Michael K.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s