Immersion dans un univers américain, à la Collection de l’Art Brut

La Collection de l’Art Brut de Lausanne accueille du 15 mars au 30 juin, deux expositions exceptionnelles consacrées à deux artistes américains : James Edward Deeds et Daniel Johnston. À découvrir sans plus tarder !

Deux artistes, deux vies, deux époques … une Amérique. L’attachement au lieu et au contexte est très frappant dans ces deux expositions proposées simultanément pas la Collection de l’Art Brut de Lausanne. Chacun à sa manière, James Edward Deeds et Daniel Johnston racontent des bribes de leur quotidien, enfermé dans la maladie et transcendé par la production artistique.

James Edward Deeds

Patient du State Asylum n°3 de 1936 à 1973, James Edward Deeds a réalisé durant son internement 238 dessins à la mine de plomb et aux crayons de couleur. Des dessins soignés, réalisés avec minutie et précision.

Deeds_34130 des 238 dessins sont présentés à La Collection de l’Art Brut, dans une exposition touchante et très documentée. Les œuvres surprennent à bien des égards et nous replongent dans l’Amérique du milieu du siècle dernier : des portraits nous rappellent la mode vestimentaire d’alors, les bateaux nous replongent dans l’histoire de la Guerre de Sécession, qui a tant marqué la famille de l’artiste. On y trouve le quotidien de ce patient de l’hôpital, avec son attrait pour les jardins de l’établissement, le bâtiment, les animaux du cirque ou de la jungle, qu’il admirait dans les National Geographic que sa mère lui amenait à chaque visite. Les personnes de son entourage aussi, dans des portraits étranges, au regard vide et mystérieux. On y voit également des références aux traitements reçus à l’hôpital, comme les électrochocs ou les injections, comme sur ce dessin surprenant, intitulé « Why Doctor ? ».

Un grand saut dans la réalité des établissements psychiatriques de l’époque, avec leurs joies et leurs souffrances.

Un univers touchant et subtile, où l’angoisse se fait discrète et l’étonnement joyeux,  sous les traits précis de James Edward Deeds.

Deeds_145

Welcome to my world ! Daniel Johnston

Jamais exposition n’aura si bien porté son nom. Car c’est bien dans un monde à part, celui de Daniel Johnston, que nous entrons à peine franchie la porte de la salle au deuxième étage. Un monde où sont mélangés Satan, femmes tentatrices et personnages célèbres de comics tels Hulk, Casper ou encore et surtout Captain America (accompagné de quelques nazis, bien entendu). Daniel_Johnston_001Parmi ces personnages, d’autres entités inventées par l’artiste, ses alter-egos, tels Joe le boxeur trépané, le gentil, ou Vile Corrupt, monstre aux nombreux yeux, représentant du mal. Dans cet univers manichéen, l’artiste représente sa lutte contre la maladie, ses propres démon, et s’accompagne de figures rassurantes comme Jeremiah la grenouille, observatrice innocente et toujours présente. Les personnages reviennent : depuis les premiers dessins, à l’adolescence dans les années 70, jusqu’à aujourd’hui, ils évoluent dans un univers à part entière, mus par une énergie créative très intime.

L’exposition est accompagnée de la musique de l’artiste,  également compositeur et musicien, reconnu comme figure emblématique de l’anti-folk et grand parolier. L’immersion est donc complète, dans l’univers coloré et fragile de Daniel Johnston.

Des différences, des similitudes

Les deux artistes partagent leur passion pour le dessin, leur besoin de s’exprimer par ce biais pour combattre la souffrance psychique : tous deux puisent dans la culture populaire de leur époque, musique et BDs en particulier. On retrouve dans les deux expositions, un regard particulier sur le contexte historique, la société : on rit beaucoup, on questionne surtout.

A découvrir absolument, jusqu’au 30 juin.  Visites commentées gratuites les samedis 23 mars et 4 mai à 14h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s