L’Afrique, violente et poétique, au Théâtre de la Parfumerie

Un éclairage sombre, un décor dépouillé, des costumes uniformes, des acteurs silencieux… Les premières minutes de la pièce « Chaque homme est un race » sont déconcertantes. D’ailleurs, la classe de collégiens de sortie au théâtre a du mal à contenir des éclats de rire à la fois gênés et inquiets. Puis, au son des instruments traditionnels, la magie opère. Le spectateur est entraîné dans l’univers de Mia Couto, auteur mozambicain dont 3 récits ont été adaptés par le metteur en scène suisse Patrick Rohr. Ce spectacle du Théâtre de la Spirale, créé en 2008 au Burkina-Fasso, mêle plusieurs arts africains: danse, musique et chant, saynètes satiriques dans la tradition malienne du Kotéba.

Hommage au théâtre africain, le jeu des acteurs met à l’honneur l’art des conteurs. Les situations et les gestes sont imagés, comme pour rendre à l’imagination tout son pouvoir évocateur. Par l’humour et un certain sens de l’absurde, Mia Couto parvient à suggérer la situation actuelle des habitants d’Afrique et les dérives du capitalisme avec beaucoup de poésie. À côté de cette légèreté, d’autres scènes sont plus graves et engagées. Il y a des cris, des lamentations, des danses endiablées dont la violence retenue suggère le désespoir vain. Mais le propos n’est pas celui de la dénonciation, plutôt du rassemblement. Le dialecte répond au français, les boubous des africaines côtoient des costumes trois-pièces, la baleine de Quissico ressemble à Barack Obama. Les références se mélangent, pour notre plus grand plaisir.

Finalement, portés par l’enthousiasme et la vitalité des comédiens et musiciens, les collégiens, et tout le public avec eux, rient de bon cœur. Un beau voyage.

A découvrir jusqu’au 10 mars, au Théâtre de la Parfumerie à Genève.

affiche A3 CHKHOMRC 2013-2

Texte : Marie-Sophie Péclard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s